Favoriser l’émergence de l’intelligence collective et de l’innovation

L’émergence est un concept fascinant, lorsque les conditions sont réunies, elle se produit.

Prenons un exemple simple, s’il y a de l’eau, de la lumière et un terreau fertile, la vie se développe.

L’émergence est à la base de l’intelligence collective. S’il y a un objectif commun qui motivent les différentes personnes, de la disponibilité intellectuelle et de l’énergie investie, alors des idées et des propositions vont émerger. La qualité du résultat résidera dans la capacité du groupe à s’écouter, s’enrichir, collaborer et être critique vis-à-vis des idées émises.

Qibud est également basé sur ces mécanismes simples afin de favoriser l’émergence de l’intelligence collective, en offrant, à tous ceux qui ont envie d’investir leur énergie, des sujets d’importance et des moyens de collaborer.

Comment favoriser l’émergence de l’intelligence collective au service de l’innovation, c’est-à-dire, de la cocréation du futur de l’entreprise ?

L’erreur que l’on rencontre fréquement est de vouloir piloter ces démarches comme les activités opérationnelles. Or ces démarches requièrent avant tout :

  • Des talents et compétences
    • Avez-vous déjà réussi un projet sans les bonnes compétences ?
  • Un objectif commun
    • Quel que soit le mode de management, la vision, traduite en objectif ou non est essentielle pour libérer les énergies créatives des équipes.
  • Du travail, de la collaboration et de l’énergie
    • Sans travail, sans énergie, ils ne se passera pas grand-chose.

Si les entreprises regorgent de talents et de compétences, 3 éléments sont bien souvent manquants pour permettre cet émergence d’un mouvement coordonné vers leur futur :

  • Un avenir stimulant
    • Une vision, des objectifs, une direction comprise de tous et perçues comme motivantes par ses acteurs. Sans cela, chaque acte sera dirigé par l’ego, les convictions ou pire, l’intérêt personnel.
  • Du temps pour cocréer
    • Trop de travail, trop de sujets, trop de tâches d’opérationnelles, trop d’urgences, trop de projets, ….
    • Il faut prioriser, et quitte à prioriser autant le faire en soutenant le sens de l’entreprise et surtout libérer durablement un peu de temps pour ce mouvement. Il ne se réglera pas sur un séminaire au vert d’un ou 2 jours.
  • Des pratiques de collaboration partagée
    • Permettant l’émergence d’une collaboration spontanée.
    • Les freins organisationnels à la collaboration sont très nombreux. Du manager bloquant les énergies de ses équipes en utilisant son pouvoir hiérarchique, de la difficulté de réunir les compétences nécessaires, de la diversité des outils utilisés … C’est un thème que nous allons largement développer, car c’est sur ce constat-là que Qibud est né et génère le plus de valeur.

Or, pour toutes les organisations, les défis n’ont jamais été aussi importants. Entre ceux liés à la digitalisation, ceux liés à la transition énergétique ou des transformations des métiers liés à l’Intelligence artificielle,

réinterpréter son présent pour réinventer son futur est la seule planche de salut pour bon nombre d’entreprises.

Cela va devenir aussi critique que la réalisation des objectifs de vente ou de rentabilité.

Dans ce contexte, mobiliser les énergies en vue de la création d’un futur commun est essentielle. Qibud a été pensé pour accompagner les équipes et les entreprises dans ces transitions, réunir les énergies et compétences sur les initiatives-clés et stimuler l’engagement et la collaboration spontanée.

Contactez-nous, pour découvrir la seule technologie connectant le travail aux équipes et à la stratégie, inscrivez-vous à notre newsletter ou à suivez notre page LinkedIn.

gilles@qibud.com

Inscriptions à notre newsletter

Entrez votre email et recevez notre newsletter

Laisser un commentaire